Nikkormat : un boîtier d'exception


american content

Après le succès du Nikon F, Nikon au début des années soixante avait conçu un boîtier reflex amateur appelé Nikkorex F dont la fabrication était confiée à Mamya. Ce boîtier fabriqué de 1962 à 1966 dispose de la fameuse baïonnette F (et donc permet le montage de tous les objectifs Nikkor) et d'un obturateur à défilement vertical.

En 1965 sort le premier boîtier reflex amateur entièrement conçu et fabriqué par Nikon :
Le Nikkormat FT. Ce boîtier offre une visée fixe, une mesure à pleine ouverture, un dos à charnière, un obturateur à lamelle commandé par une couronne entourant la monture d'objectif.

Le Nikkormat FS, version sans posemètre, est fabriqué de 1965 à 1973.
Cet appareil n'a pas été importé en France

Le Nikkormat FTn apporte deux ans plus tard quelques améliorations et la mesure à pondération centrale, ce boîtier subira quelques améliorations mineures et sera produit de 1967 à 1975. 


Nikkormat Ftn

 Le Nikkormat FT2 (1975-1977) représente sans doute le summum de la série mécanique, il comporte une griffe porte-accessoire avec contact central, un verrouillage de la sensibilité, un contact synchro flash unique quel que soit le type de flash.

A cette époque, un boîtier chromé nu FT2 valait 1000 FF et le fait de le commander en vernis noir ajoutait un supplément de 250 FF, mais cela faisait tellement professionnel.

Le regretté journaliste Chenz indiquait en 1975 dans un article paru dans la revue Zoom que le Nikkormat FT2 est bon pour planter des clous avec sa semelle robuste, que son dos se ferme en émettant un son digne des coffres forts suisses. Le Nikkormat semble en effet indestructible, à l'image du Nikon F et même le Nikon F2, sorti en même temps, a du mal à donner la même impression de robustesse.

Avec ses lignes anguleuses, on pourrait penser que ce boîtier est anti-féminin, il n'en est rien, de nombreuses photographes amateurs ou professionnelles choisiront cet appareil, plus léger (seulement 765g sans objectif ) plus compact (tout est relatif) que les Nikon F ou F2.

En fait de nombreux amateurs choisiront le Nikkormat, car plus discret et plus économique que les Nikon professionnels, il autorise l'accès au système optique Nikon et à ses objectifs.

 
Nikkormat FT2………………………….. Nikkormat ELW

En parallèle de la série mécanique, Nikon introduit en 1972 son premier appareil reflex à exposition automatique le Nikkormat EL (1972-1975). Ce boîtier de dimensions proches de celle du FTn est de formes arrondies et reprend un positionnement classique du bouton des vitesses sur le capot supérieur et du test de profondeur de champ.

Une version Nikkormat ELW avec asservisseur d’armement AW1 optionnel (à cette époque on ne parle pas de moteur à moins de 1 image par seconde) voit le jour en 1976.

Entre le premier Nikkormat FT produit en 1965 et le dernier modèle mécanique le FT3 de 1977, une lente évolution et des améliorations permanentes auront marqué ce boîtier.

L'acquis des Nikkormat se retrouvera dans les boîtiers FM et FE (pour les Nikkormat EL).

En 1977, Nikon introduit le couplage AI sur ces objectifs. La mode introduite par l’Olympus OM1 des appareils compacts motorisables a conquis le grand public et marque la fin des boîtiers aux dimensions du Nikkormat et autres Minolta SRT ou Canon FTb.
Nikon sort une dernière version AI du FT2 appelée Nikkormat FT3 en même temps qu’un magnifique petit boîtier compact, motorisable, le Nikon FM, début d’une nouvelle lignée.

Cette même année, le Nikkormat ELW est amélioré et devient le Nikon EL2 (1977-1978).

Le nom Nikkormat (appelé Nikomat au Japon) est définitivement abandonné pour les reflex amateurs et ne sera plus utilisé.

Par la qualité des boîtiers produits, ce nom reste synonyme d’appareils amateur fiables, robustes et de qualité

Enfin, pour les photographes quinquagénaires comme moi, le Nikkormat est l’appareil de nos vingt ans.

 

 pierre j.


Pour consulter le précédent bulletin ou pour faire part de vos remarques ou envoyer un message .
Pour revenir à la
page principale.


Les textes de cette page n'engagent que leur auteur et en aucun cas Nikon Corporation
Canon, Minolta, Nikkormat, Nikomat, Nikkorex, Nikkor, Nikon, Olympus sont des marques déposées.

Mise à jour le 2 juin 1998
, Mis à jour le 23 Avril 2012
v 2.0 © Pierre J.