Mary Ellen Mark
Photographe américaine



american content

C’est à la fin des années 60 que Mary Ellen Mark, qui commença la photo à l’âge de 9 ans avec un appareil Brownie, débute réellement la photographie.
Engagée par des magazines ou par les studios en tant que photographe de plateau, elle immortalise des acteurs, des actrices mais aussi des réalisateurs, des producteurs et des techniciens situés de l’autre côté de la caméra. Pendant plus de 40 ans, la photographe assiste à plus de cent tournages, dont celui d’Apocalypse Now de Coppola en 1976 ; de Tootsie de Pollack en 1982 ; de La Planète des Singes de Burton en 2001, ou plus récemment d’Australia, de Baz Luhrmann en 2008. Une partie de ses clichés sont réunis dans le livre Seen Behind the scene / Forty years of photographie on set paru aux éditions Phaidon en 2008.
Mary Ellen Mark était une photographe engagée et humaniste, obsédée par la folie et les marginaux. Son œuvre reflète son attachement aux exclus de la société.
Adepte, entre autre, du format 35 mm et plus particulièrement de la pellicule Kodak Tri-X noir et blanc, la photojournaliste, engagée, s’est très vite consacrée aux sujets humanistes. De la manifestation contre la guerre du Vietnam à la libération des femmes, Mary Ellen Mark immortalise les mouvements sociaux de son époque. Connue pour établir une relation forte avec ses « modèles », elle s’intéressera, par exemple, aux rapports qu’entretiennent les prostituées avec leurs clients en Inde dans son livre Falkland Road.
Une de ses œuvres la plus remarquée reste Streetwise. Ce projet, dirigé par son mari le réalisateur Martin Bell, est consacré aux enfants des rues de Seattle. Il donnera lieu à un film documentaire, sorti en 1984, et à une série de clichés, dévoilés en 1988 dans un livre éponyme. Pour ce documentaire, la photographe se rapproche d’une bande de huit adolescents désœuvrés et les suit dans leurs vies rythmées par l’errance, la prostitution et la drogue. Un des personnages, Tiny, 13 ans à l’époque, sera photographiée sur de nombreuses années : de ses 13 ans à nos jours.

Auteure de dix-huit ouvrages et lauréate d’une multitude de prix dont un World Press Photo Award en 1988 et le Prix « Lifetime Achievement in Photography » de la George Eastman House en 2014 récompensant l’ensemble de sa carrière, Mary Ellen Mark est décédé à New York le 25 mai 2015 à l’âge de 75 ans et laisse derrière elle une œuvre inachevée.



© Mary Ellen Mark


Clayton Moore, Lone Ranger © Mary Ellen Mark


Henry Miller avec Twinka, Pacific Palisades, California 1975 © Mary Ellen Mark


Amanda Marie Ellison © Mary Ellen Mark


© Mary Ellen Mark


© Mary Ellen Mark


© Mary Ellen Mark


Pour nous faire part de vos remarques ou envoyer un message .
Pour revenir à la
page principale.


Texte issu du site Le Monde de la Photo

Toutes les photos et les droits associés appartiennent à leur auteur respectif
sur simple demande, elles seront supprimées de ce site

Créé le 7 janvier 2017
© Pierre J.