Les appareils hybrides Nikon Z


american content

Après l'échec des Nikon Serie 1 et des Keymissions et l'abandon des compacts DL, Nikon se devait de réagir face à un marché photo en pleine mutation. Si Nikon et Canon demeurent les leaders mondiaux du marché de reflex numériques (à chambre miroir), ce marché décline au profit des appareils à objectifs interchangeables sans miroir (mirrorless), marché où Olympus et Sony sont très présents et où Sony est maintenant leader aux USA avec sa série Alpha A7 et A9.

Nikon a donc tout remis à plat pour proposer une nouvelle gamme d'appareils et d'optiques autour d'une nouvelle monture. Cette nouvelle monture étant impérative suite à l'abandon de la chambre miroir. Cette monture Z est très large et a un diamètre extérieur DE de 55 mm et une distance foyer-film DFF de 16mm. A titre de comparaison la monture Nikon F a un DE de 44 mm et une DFF de 46,5 mm et la monture Sony E a un DE de 46,1 mm et une DFF de 18 mm.
Cette monture permet de proposer des objectifs ultra lumineux et d'assurer que le capteur plein format (24 x 36 mm) reçoit toute la lumière. Evidemment cette monture est entièrement électronique, comme l'était déjà celle de la Série 1 et ne comporte plus aucun couplage mécanique.

Nikon propose la 23 août 2018, deux nouveaux boîtiers qui reprennent la même architecture et design.

Z là ou tout débute


Nikon Z

Nikon Z

dos du Nikon Z

dos du Nikon Z

Les Nikon Z6 et Z7, présentés le 23 août 2018, sont des boîtiers sans miroir entièrement nouveaux.
Ils ont tous deux un capteur CMOS rétroéclairé plein format (FX) avec un système de réduction de vibration interne sur 5 axes mais de définition différente.
Ils partagent aussi un boîtier tropicalisé en alliage de magnésium avec une poignée ergonomique, deux boutons configurables placés à l’avant aux côtés de l’optique et de deux molettes, un viseur électronique OLED de 3,6 Mégapixels avec une couverture de 100% et un grossissement de 0,8 qui offre une vision très confortable, un écran matriciel OLED noir sur le dessus et un écran arrière tactile et inclinable de 3,2" et 2,1 Mégapixels, la vidéo 4K plein format (3840 x 2160) avec une sortie en 10-bit 4:2:2 N-Log via HDMI, pas de flash intégré, un nouveau processeur d'image Expeed 6, du Bluetooth et du Wi-Fi, un port USB-C 3.0 qui supporte la recharge, une sortie micro et une entrée casque, un port mémoire XQD avec le support futur du CFExpress. ils sont alimentés par une batterie EN-EL15b pour un poids de 675 g seulement.

Les deux boîtiers présentés en août 2018 sont :

Nikon Z7

Nikon Z7

Le premier boitier Nikon Z7 a un capteur plein-format (FX) rétroéclairé de 45,7 Mégapixels (35.9mm x 23.9mm) sans filtre passe-bas stabilisé sur 5 axes, une sensibilité de 64 à 25600 ISO (ext. à 32 ISO et 102400 ISO), un autofocus à détection de phase sur 493 points couplé à une détection de contraste, une prise de vue en rafale jusqu’à 9 vps.

Il sera disponible en noir au prix de 3699 € boitier nu, 4299 € en kit avec le zoom 24-70mm/f4 S et 4349 € avec le même zoom et l'adaptateur FTZ (septembre 2018).



Nikon Z6

Nikon Z6

Le second boitier Nikon Z6 a un capteur plein-format (FX) rétroéclairé de 24,50 Mégapixels (35.9mm x 23.9mm) avec filtre passe-bas stabilisé sur 5 axes, une sensibilité de 100 à 51 200 ISO, un autofocus à détection de phase sur 273 points couplé à une détection de contraste, une prise de vue en rafale jusqu’à 12 vps.

Il sera disponible en noir au prix de 2299 € boitier nu, 2899 € en kit avec le zoom 24-70mm/f4 S et 3049 € avec le même zoom et l'adaptateur FTZ (novembre 2018).


nouveaux objectifs ligne S

nouveaux objectifs ligne S

Avec ses boîtiers, Nikon propose au lancement trois objectifs de sa nouvelle gamme baptisée "S-Line", S pour Superior :
- Le Nikkor Z 24-70mm f/4 S Nano Crystal avec un élément asphérique ED et trois éléments asphériques est disponible au prix de 1099 € (septembre 2018),
- Le Nikkor Z 50mm f/1,8 S Nano Crystal avec deux éléments ED et trois éléments asphériques est disponible au prix de 679 € (septembre 2018),
- Le Nikkor Z 35mm f/1,8 S Nano Crystal avec deux éléments ED et deux éléments asphériques est disponible au prix de 949 € (septembre 2018),

Ces objectifs devraient être suivis du très attendu objectif 58mm f0.95 «Noct» qui ne sera pas autofocus. Il utilisera des éléments asphériques ED et un nouveau revêtement antireflet ARNEO.

Nikon, challenger de Sony dans le domaine des appareils hybrides, a diffusé une liste des objectifs Z (S-Line) prévus :
en 2019 un 20mm f/1,8, un 85mm f/1,8, un 24-70mm f/2,8, un 70-200mm f/2,8, un 14-30mm f/4.
en 2020 un 50mm f/1,2, un 24mm f/1,8, un 14-24mm f/2,8 ...
Si cette roadmap est respectée et si les fabricants indépendants, comme Sigma, proposent des objectifs dans la nouvelle monture, alors Nikon pourra rattraper son retard sur Sony.



Nikon propose aussi un adaptateur pour utiliser les "anciens" objectifs en monture F sur les boîtiers Z. Cet adaptateur sans couplage AF mécanique permet d'utiliser pleinement l'autofocus des objectifs à moteur AF intégré et même de combiner le mécanisme VR de ces objectifs avec celui des boîtiers Z. vendu 150 € avec un kit, il est disponible seul pour 299 € (août 2018)

Mes premières impressions (aout 2018)

Nikon vise clairement le marché des Sony Alpha. Les prix et les performances des Z7 et Z6 sont proches des Sony Alpha 7RIII et 7III. Si le boitier est une réussite et démontre une nouvelle fois le savoir-faire de Nikon, Il est dommage que Nikon n'ait pas choisi de carte SD mais uniquement une carte XQD, carte rare et chère, fabriquée principalement par Sony mais utilisée que sur les boîtiers Nikon. Même Sony ne la propose pas sur ces boîtiers.
Le viseur aurait pu recevoir une dalle plus récente 4,4 Mégapixels comme le Leica. La capacité de 400 vues de la EN-EL15b est trop faible.
Autre point, Nikon est dans une logique de marges et donc de boîtiers et d'optiques de plus en plus chers. Le Nikkor 50mm/f1,8 est vendu 210 € en monture F contre 679 € en monture Z et il est plus compact en F.
L'adaptateur est vendu 299 € seul soit plus cher qu'un adaptateur d'objectif Nikon F vers Sony Alpha.

Enfin il reste à démontrer les avantages pour le photographe d'un appareil hybride, certes au boitier plus léger mais avec des objectifs aussi encombrants, voir plus.
Tout cela étant dit, les Nikon Z6 et Z7 restent les appareils photos les plus désirables du moment.

pierre j.


Pour consulter un bulletin récent ou pour faire part de vos remarques ou envoyer un message.
Pour revenir à la
page principale.


Les textes de cette page n'engagent que leur auteur et en aucun cas Nikon Corporation
Canon, Nikon, Olympus et Sony sont des marques déposées.
Alpha, EOS, Serie 1, KeyMission et S-line sont des produits des marques précitées


Créé le 24 juillet 2018, mis à jour le 23 août 2018.
v1.1 © Pierre J.