KODAK POCKETS INSTAMATIC CAMERAS


american content

KODAK a été le créateur du format 110. En 1963, Kodak avait crée le format 126 carré, utilisant un film 135 dans une cassette spéciale.
Cette cassette interdisait toute fausse manipulation, la double exposition. Ce succès mondial repris par les plus grandes marques pousse KODAK en 1972 à faire évoluer ce concept en créant une cassette plus petite, les pellicules ayant fait d'énormes progrès en 10 ans et en créant des appareils plus petits.
Des appareils que l'on peut mettre dans la poche : les INSTAMATIC POCKETS.


LES PREMIERS KODAK POCKETS AMERICAINS

En 1972, Kodak sort dans sur le marché américain cinq appareils, les Kodak Pockets 20, 30 40, 50 et 60 qui seront bientôt suivis du Kodak Pocket 10.
Tous les modèles utilisent le même système de chargement arrière avec la porte coulissante qui sera reprise par Agfa, des Magicubes avec signal d'utilisation dans le viseur. Exposition électronique (sauf pour les modèles 10 et 20), mise au point fixe sauf pour modèles 40, 50 et 60.


· Kodak instamatic pocket 10

(1972) Appareil simplifié d'entrée de gamme Il est apparu sur le marché après les cinq autres modèles américains et a complété la gamme par le bas.
Lors de sa sortie cet appareil était proposé à moins de 20 $.

· Kodak instamatic pocket 20

(1972) Cet appareil comme le 30 et 40 fait partie la gamme moyenne des Kodak pocket Instamatic. Leur différence la plus visible entre les trois modèles réside dans la couleur du déclencheur. Ils possèdent tous un écrou de pied et un volet coulissant protégeant l'objectif et bloquant le déclencheur.
Lors de sa sortie cet appareil était proposé à moins de 30 $.

· Kodak instamatic pocket 30

(1972) Version évoluée du pocket 20, il dispose d'un obturateur électronique.
Comme les modèles suivants, il utilise une pile particulière "K serie" qui se place à l'intérieur de l'appareil près de la pellicule.
Lors de sa sortie cet appareil était proposé à moins de 50 $.

· Kodak instamatic pocket 40

(1972) Version évoluée du pocket 30, il dispose en plus d'un système de mise au point rapprochée par curseur.
Lors de sa sortie cet appareil était proposé à moins de 65 $.

· Kodak instamatic pocket 50

(1972) Ce modèle fait partie des deux appareils haut de gamme et possède une présentation en métal , plus longue que les modèles précédents.
il dispose d'un système d'exposition automatique et d'une mise au point par curseur sur une échelle de distance en pieds (blanc) et en mètres (jaune).
L'objectif à lentilles traitées est plus lumineux. Il utilise la même pile particulière "K serie" qui se place à l'intérieur de l'appareil près de la pellicule.
Lors de sa sortie cet appareil était proposé à moins de 110 $.

· Kodak instamatic pocket 60

(1972) Ce modèle est le vaisseau amiral de la gamme Kodak. Il n'a eu aucun équivalent dans d'autre marques.
Outre les caractéristiques du 50, il possède une mise au point assisté par télémètre couplé. Cette particularité est unique dans l'univers 110 et indique les ambitions de Kodak sur ce nouveau (à l'époque) format.
Lors de sa sortie cet appareil était proposé à moins de 130 $.

 


LES PREMIERS KODAK POCKETS EUROPEENS

En même temps que la sortie des modèles américains, Kodak propose pour le marché européen cinq appareils construits en Allemagne puis en Angleterre : les Kodak Pockets 100, 200, 300, 400 et 500.
Tous les modèles utilisent le même système de chargement arrière avec la porte pivotant latéralement plus pratique que les modèles américains, un Magicube avec signal d'utilisation dans le viseur. Ils ont tous un volet protégeant l'objectif et bloquant le déclencheur.
Contrairement au modèles US, le 300 et le 500 ont une échelle des distances mais sans aide au mise au point et seul le 500 possède une exposition électronique.
Alors que les modèles américains privilégient la facilité d'utilisation, "appuyez et nous ferons le reste", ce concept semble trop simple pour les consommateurs européens, plus un appareil est évolué, plus il demande de choix et offre de possibilités à l'utilisateur.


· Kodak instamatic pocket 100

(1972) Appareil simplifié d'entrée de gamme . Comme les autres appareils européens, il a un volet d'objectif qui protège la lentille frontale et une dragonne en tissu. Aucun réglage.

· Kodak instamatic pocket 200

(1972) Appareil simple à deux vitesses

· Kodak instamatic pocket 300

(1972) Appareil de milieu de gamme . Comme le modèle précédent mais en plastique bi-tons noir et métal.
Il possède en plus un réglage de diaphragmes par curseur avec échelle distance en bleu pour utilisation flash et cinq symboles météo : nuage voilé, nuage, soleil voilé, soleil et montagne pour utilisation de jour. Il a un volet d'objectif qui protège la lentille frontale.
Obturateur mécanique à vitesse unique.

· Kodak instamatic pocket 400

(1972) Appareil avec exposition par obturateur électronique. Il possède une prise pour déclencheur et un volet d'objectif qui protège la lentille frontale.

· Kodak instamatic pocket 500

(1972) Appareil de haut de gamme . Plus long que les modèles précédents mais avec un corps en métal et une exposition par obturateur électronique. Il possède lui aussi un réglage de diaphragmes par curseur avec échelle distance en bleu pour utilisation flash et deux symboles météo : nuage et soleil pour utilisation de jour. Il a un volet d'objectif qui protège la lentille frontale.
Il possède en plus un réglage des distance par curseur : échelle en mètres et symboles. Il possède une prise pour déclencheur.
Il a un volet d'objectif qui protège la lentille frontale.

 

 


Pour nous écrire, pour revenir au Menu Pocket 110, pour revenir au Menu principal Photo


Collection personnelle © photos Pierre J.
Créé le 21 février 2003