Le Nikon F100

En 1998, nous nous interrogions dans le premier bulletin sur le futur boîtier Nikon, Un an après, Nikon a présenté un nouveau boîtier: le Nikon F100.

Ce boîtier présente une
fiche technique impressionnante, mais possède un prix à la hauteur de ses performances.
Le Nikon F100 reprend un design très proche de celui du F5 mais abandonne le colorimètre et le système de mesure. Il a une cadence moteur plus réduite : 5 images/seconde avec poignée et possède une construction interne plus proche du F90X que du F5 notamment au niveau de la protection tout temps, absente. Ce boîtier, construit en magnésium, possède une finition remarquable et sera à partir des années 1999, le boîtier des amateurs fortunés ou pros. Pour un prix de 1800 €, les fonctions sont presque identiques au F5 vendu 3000 €. Le succès du F100 sur son homologue de Canon l'EOS 3 est flagrant.
Malgré un Nikon F80 apparu en 2000 qui offre énormément de fonctionnalités pour un prix plus de moitié moindre: 650 €, le F100, surtout par sa finition et son boîtier magnésium a su conserver sa place.

Nikon F100 avec 20mm

Nikon F5 et F100



L'avenir du Nikon F100 et des autres

Le Nikon F100 a donc su trouver sa place au niveau de la gamme Nikon. Il a directement servi de modèle pour le design du premier Nikon numérique professionnel: le Nikon D1.
C'est justement la vague du numérique qui peut être fatal au F100 (et aussi au F5). A partir de 2002, les professionnels sont largement passé au numérique et ont abandonné les boîtiers pros. Les ventes du Nikon F5 et du Nikon F100 sont devenues marginales. Même le Nikon F80 a du mal à se vendre.
Avec l'arrivée des premiers reflex numériques abordables : Nikon D100 et Canon EOS 10D et maintenant Nikon D70 et Canon EOS 300 D, la demande en reflex évolue aussi vers le numérique pour le grand public et est fatale aux modèles pros ou semis-pros. Même si Nikon propose un nouveau boîtier pro, le Nikon F6 ? à la Photokina 2004, il n'y a sans doute plus de place dans les gammes pour un boîtier semi-pro et un pro. Le Nikon F100 risque d'être le dernier de sa lignée.


 pierre j.


Caractéristiques Techniques du F100

Système Nikon Command Dial System
système AF Cinq-zones avec l'autofocus le plus rapide
Nouvelle DEL rouge superposée au-dessus de zone choisie de foyer sur B et et écrans
Nouveau capteur matriciel 10-segment;
Accessoires dédiés (Dos spécifiques, batterie, poignée optionnelle, verre de visée, liaison PC);

Autofocus

Système TTL avec contraste phase avec le nouveau capteur cAcM 1300
Zone de sensibilité de -1 Ev à 19 Ev (avec film 100 asa)
Systèmes de choix pour mise au point AF séquentiel - AF continu - manuel Autofocus tracking déclenché automatiquement en modes AF-S and AF-C

Mesure

Nouvelle matrice de capteur à 10 segments
Trois type de mesur d'exposition: matricielle - spot - semi-spot

Exposition

P, S, A, et Manuel

Flash

Flash cellule de Flash par capteur à 5 segments
Fill in avec l'équilibre lumière ambiante par capteur multiple 3d


Autres caractéristiques

Viseur avec une couverture de 96%
Avance du film mode vue par vue, continue jusqu'à 4,5 vues/s (5 vues/s avec MB15) retardateur et surimpression possible
Dimensions: 155 x 113 x 65.5mm, poids: 780g (sans piles)
2 fonctions personnalisables


Pour consulter le précédent bulletin ou pour faire part de vos remarques ou envoyer un message.
Pour revenir à la page principale
.


Les textes de cette page n'engagent que leur auteur et en aucun cas Nikon Corporation
Nikon, Canon sont des marques déposées.

Créé le 3 décembre 1998, Mis à jour le 20 février 2004
© Pierre J.