Nikon F-801

Un reflex autofocus pour ceux qui sont contre


american content

 

Préambule

J'ai été surpris de constater que peu de pages sont consacrées sur Internet à l'une des plus grandes réussites de Nikon et à l'un de ses boîtiers mythiques, le Nikon f-801. Cette page vise à combler cette lacune.

En 1985, Minolta a sorti le premier appareil reflex autofocus : le Minolta 7000. Rapidement Nikon et Pentax ont suivi la même voie en conservant leur baïonnette propre mais en reprenant le concept et le brevet de Minolta et en effectuant la mise au point de l'objectif via une came et un moteur dans le boîtier.
Canon a remis tout à plat et a propose de nouveaux appareils avec une nouvelle monture EOS et de nouveaux objectifs, sans connexion mécanique et avec moteurs intégrés. Cette dernière voie déjà prise sur le Nikon F-3 AF est celle qui aujourd'hui offre le plus de possibilités
.

En 1988, trois ans plus tard, les Minolta 5000, 7000, Nikon F-501 et autres EOS 600 n'ont toujours pas convaincu les amateurs experts d'abandonner leur Nikon FE.
En général, les boîtiers professionnels Nikon ont toujours précédés leur déclinaison en appareil expert : Le Nikon F est sorti avant le Nikkormat, le F2 avant le FE.

Cette fois Nikon lance le F-801 quelques mois avant son nouveau boîtier amiral le Nikon F4.
Tous deux partagent des performances exceptionnelles mais c'est le F-801 qui établit le nouveau standard : motorisation 3,2 images/secondes, obturateur au 1/8000 ème de seconde (qui ne sera dépassé que par le Minolta Dynax 9xi), mesure matricielle avec tous les objectifs, design intemporel ... et autofocus rapide et performant. Ce qui donne le slogan de la campagne de publicité Nikon : Le Nikon F-801, un reflex autofocus pour ceux qui sont contre.

Malgré son prix élevé 4868 F à la Fnac en juin 1998, le double de ses concurrents directs, le Nikon F-801 sera un immense succès et Nikon aura du mal à faire face à la demande.

Il est aussi intéressant de noter que le Nikon F-801 sort avec un flash dédié : le Nikon SB-24 qui établit lui aussi de nouveau standards : tête motorisée, forte puissance, mode manuel, automatique et TTL y compris avec la mesure matricielle, effet stroboscopique, déclenchement sur le second rideau ...
Un dos dateur et un dos multifonctions MF-21 complet (bracketing, pré-mise au point ) complète l'offre.

Pour leur nouveau boîtier professionnel : le Canon EOS1 et le Nikon F4, les deux leaders de la photo proposent l'autofocus et indiquent tous les deux avoir recueilli les besoins des professionnels mais les choix sont différents : Alors que Nikon conserve classiquement le barillet des vitesses et la manivelle de rembobinage, Canon passe à l'écran LCD et aux roues codeuses. Le Nikon F-801 est plus proche dans l'ergonomie de l'EOS1 que du F4. Il surclasse l'EOS1 par des commandes plus claires, la présence d'un "trèfle" avec une touche par fonction, concept que l'on retrouvera sur le F100, D1, D2 .. D200. Son design est assez proche du prototype SVC de 1986.


Nikon F-801

Le Nikon F-801 connaîtra de nombreuses déclinaisons, une version 801s avec mesure spot, pour le grand-public : les Nikon F-601 et autre F70 et pour les experts : les F90, très proches mais au design abâtardi et à la mesure matricielle moins performante.

Nikon F-801

Cet appareil est le seul (avec le D-200) que j'ai acheté "sur plan" après la lecture d'un article de "Chasseur d'Images" intitulé le Nikon F-801 un boîtier impérial. Pré-commandé à la FNAC, J'aurais l'un des premiers exemplaires en juin 1988 et il m'accompagnera une bonne dizaine d'année. Bien que bruyant et plus volumineux que le FE, sa mesure d'exposition fera merveille. Après une chute, il continuera à emmagasiner des photos malgré un trou béant dans le plastique du prisme laissant voir les circuits. Même maintenant d'occasion, il continue d'être recherché pour son exposition même si l'autofocus plage étroite a maintenant bien vieilli. C'est encore l'un des meilleurs boîtiers Nikon pour ceux qui sont contre l'autofocus.

 pierre j.

Spécifications Nikon F-801

Type d'appareil :

Boîtier reflex mono objectif 35mm motorisé et autofocus

Format image :

24mm x 36mm standard 35mm film format.

Monture d'objectif :

Monture Nikon F

Objectifs:

Objectif à monture Nikon F avec quelques limitations.

mode mise au point :

Autofocus et manuel avec assistance électronique

modes Autofocus :

single servo AF avec priorité mise au point et continue AF avec priorité au déclenchement

système de détection AF :

système de détection de phase TTL - module Nikon AM200

Plage de sélection AF :

EV moins 1 à EV 19 à 100 ISO.

Verrouillage AF

Possible en mode single servo AF une fois qu'un sujet stationnaire est localisé tant que le bouton de déclenchement demeure appuyé, en mode continue AF, la mise au point peut être verrouillée par la touche AF-L.

Mise au point électronique

Disponible en mode Mise au point manuelle avec les objectifs Nikkor AF ou AI-S avec une ouverture de f/5,6 ou plus.

Type de mesure d'exposition

Mesure matricielle, mesure centrée (75/25) et en plus pour le F-801s : mesure spot.

Limite d'exposition,

EV 0 à 21 pour la mesure matricielle (à 100 ISO) de EV 4 à 21 pour la mesure spot (F801s) à f/1.4

Activation de la mesure

Activé par une légère pression sur le déclencheur. Reste allumé environ 8 secondes après que le déclencheur ait été relâché.

Mode d'exposition

Programme, Priorité Vitesse, Priorité Ouverture et Manuel.

Contrôle d'exposition programmée

La vitesse et l'ouverture sont automatiquement réglées ensemble par incrément d'1 EV si possible.

Compensation d'exposition

Utilisez le bouton de compensation allant par +/- 5 EV par pas de 1/3 EV.

Verrouillage d'exposition

En appuyant sur la touche AE-L quand le point est effectué..

Obturateur

Contrôlé électromagnétiquement obturateur plan focal contrôlé verticalement

Armement obturateur

Par moteur intégré

Vitesses

Vitesses contrôlées par oscillateur lithium niobate du 1/8000 sec à 30 sec ; sans palier en mode programme et priorité ouverture, par pas d 1 EV en mode priorité vitesse et manuel. Pose B contrôlée électromagnétiquement.

Viseur:

Pentaprisme fixe de type high-eyepoint ; Grossissement 0.75x avec un objectif de 50mm à l'infini ; 92% de couverture image.

Pupille de sortie :

approx.19mm

Obturateur d'oculaire

Fourni (DK-8)

Verre de visée :

Verre de visée Nikon type B, interchangeable avec un verre de type E.

Information dans le viseur :

Information de mise au point, mode d'exposition, vitesse, iso, ouverture, compensation d'exposition. Affichage analogique, indicateur de flash prêt, indicateur de flash à utiliser.

Information du panneau de contrôle LCD

Vitesse, iso, ouverture mode d'exposition, système d'exposition, rapidité du film, marque DX, Affichage analogique, compensation d'exposition, compteur de vues, avance du film, rembobinage, retardateur.

Eclairage de viseur et du panneau d'information

Viseur et écran de contrôle LSD illuminé en pressant un bouton..

Plage de sensibilité

ISO 25 à 5000 pour les films codés DX, 6 ISO 6 à 6400 en réglage manuel

Vitesse de sensibilité

Automatique à la position DX pour les films codés DX, réglage manuel possible.

Chargement du film

Le film avance automatiquement à la première vue quand le déclencheur est pressé une fois.

Avancement du film :

EN mode simple vue, le film avance automatiquement d'une vue quand le déclencheur est pressé, e mode vue continue high ou low, les images sont prises tant que le déclencheur est pressé à la vitesse de 3.3 images par seconde pour le mode high et 2 images par seconde pour low.

Rembobinage film :

En pressant simultanément les deux touches avec les indicateurs rouges de rembobinage. Le rembobinage s'arrête automatiquement quand le film est rembobiné.

Compteur de vue :

De type incrémental, le compteur revient en arrière quand le film est rembobiné

Retardateur:

Contrôlé électroniquement ; durée du retardateur sélectionnable de 2 à 30 secondes par incrément d'une seconde. Diode LED clignotant indiquant l'opération, annulable.

Bouton de prévisualisation de la profondeur de champ :

Fournit la vérification visuelle de la profondeur de champ en mode priorité ouverture et manuel.

Miroir reflex :

Automatique à retour instantané

Dos boîtier :

Démontable ; interchangeable avec le dos multifonctions Nikon MF-21 ou le dos enregistreur date et heure MF-20.

Griffe porte-accessoire

Standard ISO type contact hotshoe avec contact flash prêt, contact flash TTL

Contrôle de synchro flash

Synchro normale, normal avec anti yeux rouges, synchro lente et sur le second rideau

Synchronisation flash :

En mode auto programmé ou priorité ouverture, l'obturateur opère de 1/250 à 1/60 sec en synchro normale ou de 1/250 à 30 sec. En mode priorité vitesse ou manuel, l'obturateur opère à la vitesse affichée. Si la vitesse est entre 1/250 et 1/8000 sec, l'obturateur est automatiquement ramené au 1/250 sec.

TTL multi sensor :

Capteur à cinq segments utilisés pour le contrôle de la TTL flash.

Balance automatique flash pour fill-in :

Possible avec mes objectifs Nikkor AF ou AI-P. Les objectifs Nikkor doivent être utilisés avec les flash Nikon dédiés.

Flash recommandé/ flash prêt :

Diode verte quand l'utilisation du flash est recommandée et qu'aucun flash n'est disponible. Diode rouge fixe quand le flash dédié est prête. Rouge clignotante quand le flash n'est pas prête ou que l'éclair précédent était insuffisant. Pour une exposition correcte.

Nombre de pellicules 35mm par jeu de piles neuves :

Pile

20oC

-10oC

 

Alcaline

105

15

Manganèse

25

3

Ni-Cd

75

22

Alimentation :

Quatre piles alcalines AA, Ni-Cd ou manganèse.

Contrôle de la charge :

Indicateur de charge pleine, charge à moitié vide pour recharge ou changement des piles. Clignotant à moitié vide pour recharge urgente. Pas d'indication quand les piles sont complètement déchargées ou mal installées.

Dimensions (P x H x L):

approx.154 x 103 x 67mm

Poids (boîtier seul) :

approx.695g

Prix en juin 1988 :

745 (4868 F)

 


Pour consulter le précédent bulletin ou pour faire part de vos remarques ou envoyer un message .
Pour revenir à la
page principale.


Les textes de cette page n'engagent que leur auteur et en aucun cas Nikon Corporation
Canon, Konica-Minolta, Nikon, Pentax, Olympus sont des marques déposées.

Créé le 14 décembre 2005, mis jour le 6 novembre 2006

© Pierre J.