Photographes


american content


中国的翻译

Fin 2008, une exposition à la Fondation HCB présente à Paris les images parallèles de Cartier-Bresson et de Walker Ewans, photographe américain.
Ewans voyagea à travers les Etats Unis en 1936 d'où il tira un livre "Let Us Now Praise Famous Men" réalisé avec l'écrivain James Agee.
Dix ans après, Cartier-Bresson découvrit ce livre à New York et décida à son tour de prendre la route. Cette exposition nous montre le croisement de ces deux regards uniques.

Henri Cartier-Bresson
photographe français, co-fondateur de l'agence Magnum

Henri Cartier-Bresson est né en 1908 à Chanteloup, en Seine-et-Marne, après avoir côtoyé les surréalistes, il passe un an en Côte d'Ivoire en 1931 ou il se met à photographie. Il exposera dès l'année suivante à New York. En 1934, il part un an au Mexique puis fait du cinéma avec Paul Strand puis en 1939 comme second assistant de Jean Renoir.
Pendant la seconde guerre mondiale, Henri Cartier Bresson est fait prisonnier par les Allemands, après deux tentatives, il s’évade en février 1943.
en 1946, porté disparu, le MOMA de New York lui consacre une exposition posthume.
En 1947, Henri Cartier-Bresson, Robert Capa, David Seymour et George Rodger fondent la célèbre agence Magnum. Il passe les trois années suivantes en Orient, voyage durant lequel il rencontrera Ghandi en Inde, sera le témoin de la naissance de la République Populaire de Chine et de l'indépendance l'Indonésie.
Il ira ensuite en URSS et retournera en Chine.
En 1974 Henri Cartier Bresson arrête la photographie et se consacre au dessin, il meurt en août 2004.




© Henri Cartier-Bresson/MAGNUM


© Henri Cartier-Bresson/MAGNUM


© Henri Cartier-Bresson/MAGNUM


© Henri Cartier-Bresson/MAGNUM


© Henri Cartier-Bresson/MAGNUM


© Henri Cartier-Bresson/MAGNUM


© Henri Cartier-Bresson/MAGNUM


© Henri Cartier-Bresson/MAGNUM


© Henri Cartier-Bresson/MAGNUM



© Henri Cartier-Bresson/MAGNUM



© Henri Cartier-Bresson/MAGNUM

Le XXe siècle a été celui de l’image.
Henri Cartier-Bresson, photographe, né en 1908, est l'oeil d'un siècle.
Raconter sa vie décrypter son œuvre, c’est d’abord écrire l’histoire d’un regard.

En déambulant dans son siècle, le regard de ce promeneur lucide a saisi la fascination de l’Afrique des années 1920, croisé les destins tragiques des républicains espagnols, accompagné la Libération de Paris, capté la lassitude de Gandhi quelques heures avant son assassinat et témoigné de la victoire des communistes chinois.
Henri Cartier-Bresson fut aussi l’assistant de Jean Renoir pour trois films majeurs - un artiste qui se veut artisan et qui fonde néanmoins Magnum, la plus prestigieuse des agences de photo. C’est encore celui qui a fixé les traits de ses contemporains, Mauriac en lévitation mystique, Giacometti, Sartre, Faulkner ou Camus, et tant d’autres saisis à l’instant décisif, autant de portraits pour l’éternité.

Pierre Assouline
Henri Cartier-Bresson, l’œil du siècle, aux éditions Folio / Gallimard.


Pour consulter le précédent bulletin ou pour faire part de vos remarques ou envoyer un message .
Pour revenir à la
page principale.


Les textes de cette page n'engagent que leur auteur et en aucun cas les photographes concernés. Tous les textes, photos et les droits associés appartiennent à leur auteur respectif
sur simple demande, les photographies et les textes seront supprimés de ce site

 

Créé le 20 octobre 2006, mis à jour le 22 septembre 2008
Sur la vie de Cartier Bresson, lire "l’œil du siècle" de Pierre Assouline
Fondation Henri Cartier-Bresson
© Pierre J.