Photographes


american content

Robert Capa
photographe américain


Robert Capa (né le 22 octobre 1913 à Budapest et décédé le 25 mai 1954 en Indochine), de son vrai nom Endre Erno Friedmann, était un photographe d'origine hongroise.

Il étudie les sciences politiques à l’établissement d'enseignement supérieur allemand pour la politique à Berlin. En 1931, il est forcé de quitter sa ville natale en Hongrie pour Berlin, à l'âge de 17 ans. Il fait la rencontre de Simon Gutman, fondateur de l'agence photos Dephot, qui lui donne l'occasion de couvrir son premier sujet, Léon Trotsky.

Juif, il quitte l'Allemagne pour Paris et y rencontre David Seymour et Henri Cartier-Bresson.
A l'Alliance Photo il fait la connaissance de Gerda Pohorylle, une étudiante allemande juive et anti-fasciste éprise de liberté. Elle devient également photographe sous le nom de Gerda Taro. Avec Gerda, il partage une belle romance.

En 1935, il décide de prendre un pseudonyme, il est désormais connu sous le nom de « Robert Capa ». Ce pseudonyme est proche du nom du réalisateur Franck Capra, de plus, en Hongrois "capa" signifie requin.
Il part avec sa compagne en 1936, couvrir la Guerre civile espagnole aux côtés de troupes républicaines, pour les magazines Vu et Regard. Sa devise "Si la photo n'est pas assez bonne, c'est que vous n'êtes pas assez près".

En Espagne, il devient un fervent anti-fasciste.
Mais c'est avec une photographie, devenue depuis célèbre, qu'il obtient une grande renommée. Intitulée Mort d'un soldat républicain.
Gerda Taro est écrasée accidentellement le 28 juillet 1937 par un char républicain, durant la débâcle des troupes républicaines lors du siège de Madrid.

En 1938, il est envoyé par le magazine Life pour couvrir la seconde guerre sino-japonaise.

En se sauvant l'Europe en 1939, Capa perd la valise contenant sa collection de négatifs, qui le temps passant sera appelée "la valise mexicaine".

Il émigre à New-York rejoindre sa mère et son frère. Là il est chargé par le magazine Colliers de couvrir le front d' Afrique du Nord en 1942. Il part ensuite en Sicile, suivre pour le magazine Life le débarquement des troupes alliées.

Le 6 juin 1944, toujours pour Life, il est le seul photographe présent lors du débarquement allié en Normandie. C'est avec la première vague d'assaut qu'il arrive sur la plage d'Omaha Beach. Pendant plus de 6 heures, sous les bombes et entre les balles, il photographie la guerre au plus près. Aux côtés des soldats, il prend 119 photos. Malheureusement, un laborantin de Life, pressé par le temps (les photos sont arrivées juste avant le bouclage), fait une erreur et détruit presque tous les clichés. Au final, il ne restera que 11 photos valables.

En 1945, Capa a une liaison amoureuse avec l'actrice Ingrid Bergman qui voyage en Europe pour distraire les soldats américains. En décembre 1945, Capa l'a suit à Hollywood où il travaille pour American International Pictures pendant une courte période. Bergman essaie de la persuader de se marier mais Capa refuse car il ne veut pas habiter à Hollywood. Leur idylle est immortalisée par leur ami commun Alfred Hitchcock dans le film "Fenêtre sur cour". .leur aventure prend fin à l'été 1946 quand Capa part pour la Turquie.

En 1947, il fonde avec David Seymour, Henri Cartier-Bresson, George Rodger et William Vandivert la coopérative photographique Magnum dont il deviendra président en 1950.

En 1948, il assiste à la naissance de l'État d'Israël.

Le magazine Life a besoin d'un photographe pour couvrir la guerre d'Indochine. En dépit du fait qu'il a juré de ne pas photographier une autre guerre quelques années plus tôt, Capa accepte et accompagne un régiment français avec deux autres journalistes de Life. C'est donc aux côtés des troupes françaises qu'il parcourt le Viêtnam.
Le 25 mai 1954, à Thai-Binh près du Tonkin, au Viêtnam, voulant prendre une photo générale des soldats français, il s'écarte du chemin et marche sur une mine. L'armée française lui attribue la Croix de Guerre avec palmes à titre posthume.

La récompense "Médaille d'Or Robert Capa Gold" est établie en 1955 pour récompenser le mérite professionnel exceptionnel d'un(e) photographe.






Mort d'un soldat républicain © Robert Capa


Omaha beach le Jour-J © Robert Capa


l'actrice Ingrid Bergman © Robert Capa



réfugiés espagnols © Robert Capa


Liberation de Paris © Robert Capa


Paris © Robert Capa



© Robert Capa


l'écrivain Ernest Hemingway © Robert Capa


le peintre Pablo Picasso © Robert Capa

 


Pour consulter le précédent bulletin ou pour faire part de vos remarques ou envoyer un message .
Pour revenir à la
page principale.


Le texte de cet article est issu de l'encyclopédie libre et collaborative. Wikipedia.
Vous pouvez consulter la dernière version de l'article ici ainsi que la liste des contributeurs
Les textes et les images de l'article Wikipedia sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.
Toutes les photos et les droits associés appartiennent à leur auteur respectif
sur simple demande, elles seront supprimées de ce site


un livre : "Robert Capa : traces d'une légende" de Bernard Lebrun et Michel Lefebvre

 

Créé le 8 février 2008, Mis à jour le 24 Juillet 2011
© Pierre J.