Drones de loisirs


american content

Les drones 2020


Mavic Air 2 © les numériques


télécommande du Mavic Air 2 © les numériques


sensors du Mavic Air 2

Le Mavic Air 2 a le design et certaines fonctions d’un petit Mavic 2.

Il possède une caméra montée sur nacelle stabilisée sur 3 axes avec un optique à focale fixe équivalent 24 mm f/2,8, un capteur Cmos 1/2" "Quad Bayer" (sans doute Sony IMX586) de 48 Mpx pour des photos en 12 Mpx ou 48 Mpx et des enregistrements vidéo jusqu'en 4K Ultra HD à 60 i/s. Il a une autonomie de vol de 34 minutes maximum, une liaison Ocusync 2.0 offrant une très longue portée, la technologie DJI AirSense, de nombreux modes de prises de vues automatisés.
Il possède un système de détection et d'évitement des obstacles APAS 3.0 (Advanced pilot assistance system) basé sur 3 paires de caméras (à l'avant, à l'arrière et sous l'appareil) et deux caméras "temps de vol" (Time of Flight ou ToF, pour mesurer la distance entre le drone et tout ce qui se trouve jusqu'à 8 m sous lui) mais pas de capteurs de coté ou de dessus. Il a hérité de la fonction FocusTrack des Mavic 2 qui lui permet de suivre automatiquement le sujet qu'on lui indique à l'écran.

Il mesure 180 x 97 x 84 mm et pèse 575g et est proposé à 849 € ou 1049 € en kit "Fly More Combo" avec 2 batteries, une sacoche de transport, un chargeur 3 batteries et un jeu de 3 filtres pour la caméra. (mai 2020).



Skydo 2


making 3D du Skydo 2

Le Skydio 2 est la seconde version du drone conçu par d’anciens étudiants du prestigieux MIT ayant notamment contribué à Project Wing, le drone autonome de livraison conçu par Google.

Grace à sa puce graphique Nvidia Tegra TX2, à ses 6 caméras possédant chacune un angle de champ de 200 degrés, le Skydio 2 est capable d’effectuer un mapping en 3D de son environnement en générant en temps réel une image 3D de 45 Mpx et ainsi de calculer sa trajectoire de manière totalement autonome… et selon son constructeur, de se passer entièrement du pilotage par l’utilisateur.
Le slogan de ce drone est : «it does the flying, you do the doing» (il s’occupe du pilotage, vous vous occupez du reste).

Coté photo, le Skydio 2 est équipé d’un capteur CMOS Sony IMX577 de 1/1,23 pouces de 12 Mpx avec un optique 20 mm ouvrant à f/2,8, stabilisé mécaniquement sur 3 axes et orientable vers le bas (-110 degrés maximum) et vers le haut (+45 degrés), une plage de sensibilité de 100 à 3200 ISO, un mode vidéo 4K (UHD) à 60 i/s maximum avec ou sans HDR, la possibilité de séquences en slow motion à 120 i/s en Full HD (1080p).
Le Skydo 2 est un drone compact à bras non repliables avec une autonomie de vol de 23 minutes maximum. Il peut résister à des vents de 40 km/h et atteint 58 km/h et est plus silencieux que ses concurrents.

Il mesure 22,3 x 27,3 x 7,4 cm et pèse 775 grammes et est proposé à $ 999 sur le site du constructeur (avril 2020).



Camera Leica ION L1 Pro


Yuneec Thyphoon H3

Après DJI qui a racheté Hasselblad, c'est au tour de la marque chinoise Yuneec de s'associer avec Leica pour proposer l'hexacoptère Typhoon H3.
Ce drone professionnel se positionne entre les DJI Inspire et le DJI Mavic Pro. C'est un Hexacoptère stable avec 6 rotors avec possibilité d'activation du mode 5 rotors en cas de panne d'un rotor, des bras rétractables pour faciliter le transport, une autonomie jusqu'à 25 minutes, un train d'atterrissage rétractable, des modes de vol automatique intelligents : Follow Me, Orbit, Journey, Curve Cable Cam, des modes Return Home et Auto Landing. IL possède aussi un signal de contrôle redondant, la détection des obstacles, un mode Team pour un contrôle séparé de l'hexacoptère et de la caméra (ST16S supplémentaire requis).
Grâce au cardan 3 axes intégré et au train d'atterrissage rétractable du drone, la caméra peut pivoter à 360° sans limite et permet de prendre des photos panoramiques fluides.
Au niveau sécurité des données, Yuneec indique que son système est un système fermé. Toute la communication se fait directement entre le drone // caméra et la télécommande ST16S, Il n'y a pas de détour par une solution de cloud. Toutes les données générées par le Typhoon H3 (données photo, vidéo et de vol) appartiennent exclusivement au client en permanence et peuvent être sauvegardées, effacées ou gérées par l'opérateur du drone sans aucune restriction.
La caméra développée par Leica Camera AG est la Leica ION L1 Pro qui comporte un capteur de caméra CMOS 1" de 20 MP qui permet aussi de filmer jusqu'à 4K vidéo à 60 FPS avec un débit de données jusqu'à 100Mbit. Les images sont enregistrées en Jpg ou DNG calibré Leica avec profil ADOBE correspondant, la camera a un zoom numérique sans perte, un Mode vidéo YLog 10 bits basé sur les spécifications Leica, une fonction semi-automatique ISO/Déclencheur, Le bracketing d'exposition automatique (AEB), un réglage par niveau 1/3 d'EV/ISO/Obturateur ...

Le Yuneec Typhoon H3 avec sa caméra Leica ION L1 Pro est proposée à 2600 € (Février 2020).



V-Coptr Factor de Zero Zero Robotics


Hover 2 de Zero Zero Robotics

En 2020, Zero Zero Robotics, une nouvelle société américano-chinoise a présenté le V-Coptr qui a seulement deux rotors inclinables au lieu de quatre. Les rotors inclinables sont fixés à l'extrémité des bras qui s'étendent du haut du corps du drone et peuvent être pliés vers l'intérieur lorsqu'ils ne sont pas utilisés pour former un ensemble compact de 22 X 15 X 7 cm, le tout ne pesant que 730 g. L'autonomie est ainsi portée à 50 minutes grâce à une batterie de 4500 mAh et une plus grande efficacité dans l'air. Le V-Coptr est équipé d'un capteur CMOS 1/2,3 pouces lui permettant de capturer des images fixes à 12 mégapixels et des vidéos 4K à 30 ips. La caméra est stabilisée sur trois axes pour garder la vidéo fluide. La portée avec vidéo est de 7 kms maximum.

Zero Zero Robotics commercialise également le Hover 2 qui remplace la première version Hover "Passport". Ce petit drone pèse 490 grammes et mesure 23 x 17, 2 x 4, 5 cm.
En photo, le mode “Autoframe” permet de réaliser des cadrages automatiques pour suivre une personne. En vidéo , les modes de vol reproduisent des effets utilisés par les professionnels du cinéma, a savoir les modes “orbit” , "surge", "ricochet" et "Reveal". Les modes de suivi ont été améliorés et le mode de suivi Omni-follow permet des déplacements plus rapides, dans plusieurs directions sans perdre le suivi même en cas d’obstacle. Son IA lui permet de deviner où vous allez réapparaître et de vous retrouver. Ce drone détecte et évite les obstacles. Sa camera, stabilisée sur 2 axes a un capteur CMOS de 1/2,3 pouces et 12 mégapixels et permet des vidéos 4K, Full HD et HD mais aussi 2,7K en 60 images par seconde et de la Full HD (1080p) à 60 et 120 images par seconde.




Mavic Mini

Dévoilé mercredi 30 octobre 2019, le DJI Mavic Mini est la première véritable nouveauté introduite par DJI, depuis presque deux ans. Le Mavic Mini est tout petit (il mesure 16 cm de long, une fois déplié) et, léger. Son poids (249 g) lui permet d'être en deçà de la limite des 250 gr, qui impose de déclarer son drone aux autorités de l’aviation civile Ce seuil introduit par l’aviation civile américaine, largement considéré comme un compromis acceptable, sera intégré dans la législation européenne, en principe à partir de la mi-2020. Ce qui rendra caduc l’actuel plancher français, de 800 gr.
Le Mavic Mini peut évoluer jusqu’à une distance de 4 km du pilote et se dote d’un système de retour automatique à son point de départ avec une autonomie de trente minutes. Il possède un capteur 1/2.3" de 13 million de pixels et peut prendre des videos à 2.7K/30p ou 1080/60p. Il se pilote à partir d’un smartphone, qui s’intègre dans une télécommande. Il est proposé à partir de 399 euros (octobre 2019).

Selon le journal "Le Monde", Si le rythme des nouveautés faiblit, c'est parce que les drones ne sont pas devenus des biens de consommation de masse comme d'autres produits high-tech familiaux. Les perspectives que laissait entrevoir la croissance jusqu’alors ininterrompue des ventes se trouvent brutalement compromises. Mise en lumière par la très mauvaise passe que traverse Parrot, qui devrait creuser 100 millions d’euros de pertes cette année, la dégringolade des drones de loisir sonne la fin d’un cycle.
Selon les panels constitués par Gfk et NPD, la décroissance annuelle (troisième trimestre 2018 comparé au troisième trimestre 2017) des ventes de modèle compris entre 500 et 800 euros, situés au cœur du marché, atteint 33 % en valeur sur l’ensemble des principaux pays européens (France, Royaume-Uni, Allemagne). Aux Etats-Unis, elle atteint 56 %. La France est le seul pays où les ventes demeurent bien orientées (+ 12 %). Ceci explique aisément la baisse des nouveautés pour un marché qui risque de devenir un marché de renouvellement réservé aux passionnés de photo et de vidéo.



Parrot ANAFI


Mavic 2 Zoom and 2 Pro


Phantom 4 v2 Pro

Le marché des drones de loisirs est dominé par la firme chinoise DJI.
En juillet 2019, Parrot a décidé de quitter le marché des drones de loisirs (marché de masse) pour se concentrer davantage sur les entreprises avec Le Parrot Anafi Thermal et son module caméra thermographique d'imagerie radiométrique FLIR Lepton® 3.5 permettant de mesurer et de révéler les différences thermiques.
Le spécialiste américain des drones professionnels 3D Robotics (ou 3DR) a choisi d’abandonner le marché des drones grand-public, tout comme GoPro après l'échec de son drone Karma.
DJI fait donc la course en tête et outre les évolutions de sa gamme professionnelle a présenté d'autres drones grand publics, inférieurs à 800 grammes (voir nouvelle réglementation ci-dessous).

Le Parrot ANAFI est un drone pliable avec un design très particulier qui le fait ressembler à un insecte.
Il possède une caméra 4K HDR avec un capteur CMOS 1/2,4" pouces de 21 Mpx et une stabilisation hybride. Il peut filmer en 4K Ciné (4096 x 2160) 24p, 4K UHD (3840 x 2160) 30p , 2,7K 30p et Full HD 1080 60p. Il possède une batterie rechargeable par USB-C qui propose une autonomie de 25 mn, a un poids de 320 grammes et des fonctions ludiques.
Il est disponible pour moins de 700 € (octobre 2018).

DJI a actualisé son Mavic Pro avec deux modèles les DJI Mavic 2 Zoom et DJI Mavic 2 Pro qui ne diffèrent que par leur caméra.
Ils partagent les caractéristiques techniques suivantes : jusqu'à 31 minutes de vol (contre 27 pour le Mavic Pro original), 10 capteurs pour éviter les obstacles dans toutes les directions, 8 Go de stockage embarqué, un système de lumière auxiliaire orientée vers le bas, une vitesse de pointe en mode sport 72 km/h, un mode Hyperlapse, une transmission vidéo avec un boost et une mise à jour de OcuSync en version 2, qui utilise à la fois les fréquences 2,4GHz et 5,8GHz, tous deux dépassent maintenant les 800 grammes ...
DJI a racheté le fabricant suédois d'appareil photo Hasselblad.
Le Mavic 2 Pro possède donc un appareil photo Hasselblad L1D-20c avec un capteur CMOS 1" de 20 Mpx (5472 x 3648) qui a une zone de détection active quatre fois plus efficace que celle du premier Mavic Pro, un objectif 28mm f/2.8-f/11 avec la technologie HNCS d'Hasselblad, un profil de couleur Dlog-M 10 bits pour une plus grande plage dynamique (sensibilité jusqu'à 12800 ISO), un mode vidéo HDR 10 bits et le support du format HLG (Hybrid Log Gamma). Le Mavic 2 Pro a un poids de 907 grammes.
Le Mavic 2 Zoom possède un capteur CMOS 1/2,3" de 12 Mpx et un zoom optique 2X (24-48mm et 2X numérique à 96mm), un mode photo panorama Super Résolution de 48 Mpx, le tout pour un poids de 905 grammes.
Le Mavic 2 Pro est proposé à 1449 € et le Mavic 2 Zoom à 1249 € (octobre 2018).

DJI a aussi mis à jour son Phantom 4.
Le Phantom 4 v2 Pro est équipé du système de transmission OcuSync HD qui prend en charge la commutation automatique à double bande de fréquence et se connecte aux lunettes DJI Goggles et DJI Goggles RE sans fil. C'est l'apport principal de ce modèle, la transmission OcuSync HD, déjà utilisée sur le Mavic Pro, augmente la portée de la transmission vidéo, qui passe de 5 à 7 kilomètres et améliore la qualité de l’image, qui passe de 720p à 1080p pour le retour vidéo.
Le Phantom 4 Pro V2.0 possède des hélices aérodynamiques améliorées, qui peuvent être montées sur les autres Phantom 4, et le système ESC (nouvel ESC orienté flux) qui permet de réduire le bruit émis par l'appareil (de 4 décibels) et d'améliorer la stabilité et le comportement de l'aéronef en vol. Il conserve le même capteur 1 pouce, 20 mégapixels, capable de filmer en 4K à 60 ips et en continu à 14 ips. En outre, le système FlightAutonomy comprend deux capteurs optiques arrière et des systèmes de détection infrarouge pour une détection totale des obstacles à 5 voies et une évitement des obstacles à 4 voies.
Le Phantom 4 v2 Pro est proposé à 1699 € (juin 2019).








DJI Mavic Air





DJI Spark







Parrot Bebop 2 Power

DJI ZenMuse X7

Le DJI Spark est un Mini drone avec caméra HD et commandes gestuelles mais avec une autonomie de 15 mn. Il a un retour vidéo en 720p, une caméra Full HD de 12 mégapixels et une portée améliorée à 2 Km.
Il est disponible avec une coque de couleur vive — Blanc, bleue, verte, rouge ou jaune pour moins de 500 €.

Parrot a réagi en actualisant son Parrot Bebop 2 Power concurrent direct du Spark avec une caméra 12MP 1920x1080p Full HD, une portée de 2000 mètres, un pilotage par Skycontroller, Tablette ou Smartphone et une autonomie de 20 mn.
Il est proposé avec télécommande et casque virtuel au prix de 700 €.

Le DJI Mavic Air est un drone compact (168 × 83 × 49 mm) et léger 430 grammes, entre le Mavic Pro et le Spark, avec bras repliables et sans compromis. Il a un port microSD et un stockage interne de 8 Go, un système d’assistance avancée au pilote (APAS) qui traite les données rassemblées par les sept caméras et capteurs infrarouges embarqués, afin de construire une carte 3D de l’environnement permettant du coup un vol plus sécurisé. Il a un capteur CMOS 1/2.3 de 12 Mpx HDR et un objectif de 24mm /f2,8 (équivalent format 35) et une autonomie de 20mn.
Comme le Spark, le Mavic Air peut être commandé avec des gestes. Il est proposé en rouge blanc ou noir pour 700 €.


DJI se positionne aussi en fabricant de caméra. Sa dernière réalisation, le Zenmuse X7 permet d’acquérir en 24p et 25p une image 6K (6 016 x 3 200) en Cinema DNG RAW à 30 i/s, ainsi qu’une image 4K/UHD en Apple ProRes XQ à une cadence similaire.
Le Zenmuse X7 a un capteur Super 35 (24.89 mm × 18.66 mm) et une nouvelle monture d’objectif propriétaire DL DJI propose 4 nouvelles optiques en monture DL, construites en fibre de carbone ce qui permettent d’alléger sensiblement l’ensemble. Tous les objectifs sont à ouverture f/2,8, le 16 mm embarque un filtre ND intégré et le 24 mm, le 35 mm et le 50 mm sont dotés d’un obturateur interne (jusqu’à 1/1000 s) afin de limiter les effets de rolling shutter ou de banding.
Le ZenMuse X7 équipe d’origine le drone DJI Inspire 2.

Le ZenMuse X7 est proposé à 2 999 € pour la caméra seule, 1 499 € pour le 16 mm, le 24 mm et le 35 mm. Le 50 mm sera quant à lui proposé au tarif de 1 399 € et les 4 optiques ensemble au prix de 4 899 €.


Arme anti drones


Fusil Nerod F5 de MC2 Technologies

Les drones pouvant représenter une menace potentielle, les armées et forces de police se dotent d'armes de contrôle ou de destruction.
Les aigles "chasseurs de drones" s'étant révélé inefficaces, la technologie a repris le dessus.
Deux ans après son premier fusil anti-drone "Nightmare", la société MC2 technologie a présenté à Eurosatory 2018 son nouveau fusil Nerod F5, développé dans le cadre du projet H2020 Spiders (Synthetic aPerture Interferometric raDiometer for sEcurity in cRitical infraStructures).
Ce fusil au design futuriste est capable de bloquer les protocoles de télécommunication entre le drone et sa télécommande. De plus, le Nerod F5 permet d’assurer des systèmes de communication à sauts de fréquence. En fait, ce dispositif est efficace contre les drones, les engins explosifs improvisés EEI ou EEC (brouillage de l'instruction de déclenchement donnée par le contrôle GSM ou radio) et divers protocoles de communication.




Nouvelle Législation et site Internet

Un nouveau texte de loi a été adopté mardi 27 septembre 2016 par l’Assemblée nationale Française. Il est plus contraignant mais son application effective ne devrait pas intervenir avant mi-2018 voire début 2019. Il concerne principalement les drones de plus de 800 grammes, ce qui permet aux drones produits par Parrot mais aussi aux Spark, Mavic Air et Pro de DJI d'échapper à la législation.
La loi prévoit que tous les appareils télécommandables à distance supérieurs à 800 grammes qu’ils soient de loisirs ou professionnels doivent être immatriculés. De plus, l’utilisation de ses engins nécessite un brevet de pilotage. À cela s’ajoute l’obligation des concepteurs des engins de plus de 800 grammes de mettre des dispositifs lumineux sur l’appareil. Au-dessous du poids indiqué, l’appareil peut être considéré comme étant un mini drone et n’est en aucun cas régi par ces lois. Il peut être utilisé librement sans pour autant gêner l’espace personnel des autres.

Signalisation électronique à distance obligatoire pour les appareils de plus de 800 grammes.

Depuis le 29 juin 2020, Les drones de plus de 800 g sont soumis en France à une autre obligation : le signalement électronique à distance.
L'objectif est que les forces de l'ordre puissent identifier un drone, son propriétaire, mais aussi vérifier ses informations de vol (point de décollage, direction, hauteur, vitesse...) pour s'assurer éventuellement qu'il ne s'apprête pas à entrer dans une zone interdite, voire sensible (centrale nucléaire...).
Le fabricant DJI propose une mise à jour ajoutant la fonction d'identification électronique à distance pour ses drones plus récents (Mavic 2, Phantom 4 Pro V2, RTK et Multispectral, Matrice 200 V2 et 300 RTK).
Pour les autres, il convient à l'utilisateur d'acheter et mettre en place un tel dispositif et de s'assurer que celui-ci fonctionne bien.

Le site de la DGAC Alpha Tango est dédié aux drones de loisirs et permet de suivre une formation en ligne, de passer l'examen à choix multiples et d'enregistrer son aéronef et le dispositif associé de signalement électronique à distance.

Règles européennes applicables après le 1er janvier 2021

Les nouvelles règles européennes applicables au 1 janvier 2021 vont sans doute sonner le glas de l'utilisation de drones de plus de 900 g (comme les Mavic Air) comme drone de loisirs.
Le site spécialisé Studio Sport propose ici, une infographie détaillée de ces règles.

pierre j.


Pour voir la version précédente de cette page.
Pour nous faire part de vos remarques ou envoyer un message
.


Les textes de cette page n'engagent que leur auteur et en aucun cas DJI, 3DR, Go Pro, Parrot, Studio Sport ou les autres marques citées qui sont des marques déposées.
Anafi, Bebop 2 Power, Hero, Karma, Mavic, Mavic 2 Pro, Mavic 2 Zoom, Matrice, Phantom sont des produits des marques précitées

Créé le 29 septembre 2016, mis à jour le 3 septembre 2020.
© Pierre J.